Les annales du bac S revisitées par un ingénieur !

Si vous êtes un élève en Terminale S et qu’en lisant la correction d’un exercice d’annales du bac, vous vous êtes déjà dit :

  • « C’est bien beau de me donner la réponse, mais ce que je veux savoir, c’est comment il a pensé à faire ça ! »
  • « Il pourrait détailler un peu plus les calculs/le raisonnement quand même ! »

Si oui, alors vous avez frappé à la bonne porte !

Ce site web est un site qui propose des corrections d’annales du bac S. Sauf qu’ici, on ne vous donne pas simplement solution : on vous explique quelle démarche intellectuelle on a eu pour obtenir la réponse !

Corrections ultra-détaillées, rappels des passages du cours utiles pour traiter les questions, astuces, réflexes à acquérir… Tout y est !

Oups, j’ai oublié de me présenter : je m’appelle Patrice et je ne suis pas professeur de maths !

T’es pas prof de maths et tu fais un site de corrections d’annales ? T’es sûr que t’as le niveau et les compétences pour ?

Oui mon capitaine !

Présentation de mon parcours

J’ai obtenu mon bac S en 2005 avec une mention « Très Bien » avec les félicitations du jury et une note de 18/20 à l’épreuve de maths. Autant vous dire que je trouvais les maths de Terminale S particulièrement faciles !

Après le bac, je suis allé en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles au Lycée Louis le Grand à Paris. Après y avoir passé trois années assez difficiles, j’ai intégré Telecom SudParis, une Grande Ecole d’Ingénieurs spécialisée dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Trois ans plus tard, j’ai donc obtenu mon diplôme d’Ingénieur en Télécommunications. J’ai alors été embauché dans une firme d’origine américaine et d’envergure internationale et j’y travaille encore aujourd’hui en tant que Consultant en Systèmes d’Information : je définis et conduis l’évolution du Système d’Information du client pour lequel je travaille.

Pourquoi j’ai créé ce site Web ?

J’ai toujours voulu créer quelque chose, apporter de la valeur aux autres. Ce site Web, et ce qu’il deviendra au fil des années, est ce que j’ai décidé d’apporter.

Ah d’accord. Mais pourquoi un site d’annales de maths ?

Il fallait que je trouve :

  • une occupation qui exploite mes points forts. Or, s’il y a bien un savoir-faire où j’excelle, c’est la transmission d’un message de façon pédagogique ;
  • un thème dont j’étais sûr qu’il ne me poserait aucune difficulté. Etant donné mon parcours au lycée, choisir les maths de Terminale S était une évidence.
OK, mais pourquoi j’irais sur ton site plutôt que sur celui d’un prof ?

Je ne sais pas pour vous, mais pendant ma scolarité, j’ai parfois rencontré des professeurs qui avaient à coeur de :

  • me montrer « la beauté des mathématiques » ;
  • me faire maîtriser les notions sous-jacentes à un théorème ou à une propriété (« Apprenez les démonstrations, cela vous permettra de mieux comprendre le théorème ! »).

N’en déplaise à ces gens-là, à moins que vous n’ayiez pour objectif de devenir mathématicien, ON S’EN FOUT.

Vous voulez savoir pourquoi il vaut mieux pour vous de consulter ce site Web plutôt qu’un site « traditionnel » élaboré par un prof ? Parce qu’il est basé sur le principe suivant :

Un savoir n’est utile que par rapport à un objectif donné.

Personnellement, je n’ai jamais voulu devenir mathématicien. Tout ce que je souhaitais, c’est savoir répondre aux questions du bac, puis plus tard, des concours. Savoir démontrer un théorème au programme ne m’a donc jamais intéressé. Par contre, savoir comment utiliser un théorème pour répondre à une question est crucial par rapport à l’objectif de réussir l’épreuve de maths du bac. J’ai donc deux mots d’ordre :

UTILITE et EFFICACITE.

Si ce n’est pas utile pour répondre aux questions du bac, je n’en parle pas. Si la façon de transmettre le message dans un cours « traditionnel » n’est pas assez efficace, je reformule.

En entreprise, c’est pareil. On cherche à être rentable. Il est hors de question de perdre son temps sur des choses futiles. L’état d’esprit que j’ai en tant qu’ingénieur, c’est ce que je retransmets ici, et ça, quelqu’un qui n’a jamais vu le monde de l’entreprise ne peut pas vous l’apporter.

Exprimez vous!